Morceaux choisis

Témoignages anonymes recueillis auprès d'étudiants de 1ère année :

      Témoin 1 : La motivation est très importante. Il ne faut jamais se décourager. Les cours sont bien organisés. Tout pour réussir.

          Témoin 2 : Le BTS est un bon approfondissement des bases acquises en première et terminale. La formation est intéressante si on est vraiment motivé. Il y a une bonne ambiance avec les professeurs qui sont vraiment à l'écoute mais qui demandent un véritable travail à l'étudiant.

Témoin 3 : Même si les professeurs sont durs avec nous, cela permet d'acquérir une autonomie et de la rigueur dans le travail.

      Témoin 4 : L'ambiance de travail n'est pas du tout la même qu'en lycée. Les professeurs nous prennent plus pour des adultes, ce qui est agréable.

       Témoin 5 : Cette formation demande travail régulier et sérieux. Même après un BAC général le BTS CGO est accessible. Des cours de soutien sont organisés pour rattraper le retard en compta. Ce BTS est très intéressant et pour les amateurs de chiffres je le conseille.

         Témoin 6 : Le BTS CGO représente une certaine masse de travail à fournir et requiert une motivation sans égal. Toute personne non motivée se retrouverait désemparée.

Témoin 7 : Avec de la motivation et un travail personnel rigoureux la 1ère année de BTS ne peut que bien se passer. C'est un approfondissement des cours de 1ère et terminale avec en plus de nouvelles choses à découvrir et des nouvelles méthodes de travail à adopter.

            Témoin 8 : Pour réussir ce BTS il faut être motivé et sérieux. Il ne faut pas baisser les bras et apporter un véritable travail personnel. Après un bac pro ce BTS est réalisable. Des cours de soutien sont là pour nous aider.

         Témoin 9 : Il suffit d'être motivé surtout si vous n'avez jamais fait de comptabilité. Le BTS en poche rien n'empêche de continuer pour un DCG, surtout que vous aurez acquis les grandes bases. Le BTS est un pont très agréable si vous ne vous sentez pas capable d'aller en DCG de suite. Les profs savent vous soutenir, et prennent leur temps pour expliquer les cours, ce qui facilite les choses. Derrière, il faut savoir fournir le travail nécessaire.

Témoignages recueillis auprès d'étudiants en deuxième année en 2015-2016 :

M.B-P : Donc moi j'ai fait un BAC ES, j'ai découvert le bts cgo dans un forum d'orientation et avec une connaissance. Je suis venue aux portes ouvertes, ca m'a éclairée. Le diplome est très intéressant, très varié : Ca permet d'être polyvalent ! J'ai eu peur de ne pas réussir, et finalement, c'est intéressant donc c'est plus" simple ". En revanche, au debut il faut travailler plus que les autres, mais ça paye rapidement ! Pour moi, cela répond à mes attentes!  De passer par un bts avant le dcg, j'ai hésité. Mais me diriger directement vers le dcg me faisait peur = manque de bases, peur de ne rien avoir au bout de 3 ans. 

V.M : Je viens d’un bac scientifique. En terminale, un expert-comptable est venu présenter la filière, c’est ainsi que j'ai découvert le métier.J’ai réussi à m’adapter rapidement, bien que je ne venais pas d’un bac comptable. Les matières sont diverses, certaines sont plus intéressantes que d’autres. En effet, j’ai moins aimé travailler le management durant ma formation. Les matières professionnelles (comptables), subdivisées en plusieurs processus, sont quant à elles toutes intéressantes. Le programme de deuxième année est plus intéressant que celui de première année. Je vise à la fin de mon BTS le DCG. J’ai décidé de commencer par un BTS car cela permet d’assurer au moins un diplôme, le taux de réussite national au DCG étant faible. De plus venant d’un bac général, il me semblait nécessaire de faire une année supplémentaire pour assurer mes bases pour le DCG. Les stages en entreprises sont très importants car ils permettent de se rendre réellement compte des attentes du métier de comptable.

M.K :
En terminale scientifique je ne savais toujours pas vers quelle filière m'orienter. Le choix du BTS CGO s'est fait après l'intervention très pertinente d'un expert-comptable et d'une collaboratrice comptable qui ont su susciter mon intérêt pour le métier d'expert-comptable. N'ayant aucune connaissance comptable, je trouvais cela risqué de m'orienter directement vers le DCG qui demande déjà d'avoir certaines bases en comptabilité. De plus, contrairement au DCG, le BTS CGO permet de disposer d'un diplôme reconnu après deux années d'études ce qui est d'autant plus rassurant. Cette formation me rassurait également au niveau de l'encadrement puisque les professeurs sont très soucieux de la réussite de chacun. Le contenu des cours et la pédagogie des professeurs ont rendu cette formation intéressante et enrichissante, et je trouve dommage qu'elle soit autant dévalorisée et méconnue des élèves de bacs généraux. Malgré la réticence de mes professeurs de terminale, je ne regrette vraiment pas de m'être orientée vers cette filière qui offre de multiples débouchés.

A.R : Pour ma part le choix du BTS CGO n’a pas été très réfléchi en amont, à l'origine en terminale ES, il s’est fait dans une période où je voulais continuer mes études mais sans savoir trop quoi faire et en n’allant pas très loin. Mon attention s’est portée plus vers le BTS  CG car j’avais déjà quelques idées de métiers en tête et la comptabilité me faisait envie. Je me suis renseigné sur ce BTS assez rapidement grâce au site du lycée qui explique bien "à  quoi il sert ? " ; " quels métiers avec ce diplôme ? " ; " A qui ça s’adresse " ; etc…Bref savoir pourquoi ce diplôme est intéressant et la poursuite d’études qu’il permet. Par la suite, le fait de connaître des personnes m’a aidé à m’intégrer en plus d’être dans le même établissement. Une fois admis, ce qui m’a marqué c’est à quel point le fait d’être encadré par l’équipe pédagogique a un côté rassurant et pousse à travailler. C’est ce qui  fait la force des BTS en général.Titulaire d’un bac ES, le BTS ne pose pas de difficultés dans les matières générales car on part avec de solides bases. Les matières comptables, quant à elles inconnues, donnent de l’intérêt je trouve dans la découverte de ces dernières. On ne voit plus le monde de la même façon à plusieurs niveaux. J’ai l’impression de mieux comprendre une partie du monde qui m’entoure. Mais ces nouvelles matières nécessitent forcément du travail supplémentaire (et pourquoi pas entre amis le week-end en ce qui me concerne) et un changement des méthodes de travail. De plus, un effort particulier doit être fait en première année pour ne pas être perdu en deuxième année, qui s’appuiera sur des bases de première année.Finalement, ce BTS m’a beaucoup apporté sur le plan personnel et les périodes de stages donnent une vraie valeur ajoutée à ce type de diplôme. Elles ont été bénéfiques et remotivantes pour moi. Je tiens aussi à ajouter que l’équipe pédagogique de Dessaignes  participe grandement au succès et à la réussite de ce BTS.

Recueils de témoignages selon la baccalauréat d'origine (au format .pdf) : Bacs généraux, Bacs STG et Bac Pro.

Extraits de témoignages recueillis auprès d'anciens étudiants ayant eu leur BTS entre 2004 et 2009 et 2011 :

Farida promo 2011 :

Pour moi l'avantage avec un BTS c'est qu'on n'est pas obligé de continuer les études ensuite, contrairement à d'autres filières comme la fac. Un bac +2 en fac ne vaut rien alors qu'avec un BTS on trouve du travail. Mais pour ceux qui souhaitent continuer, c'est aussi possible. De plus avec un BTS compta plusieurs choix s'offrent à nous (je pense qu'il faut l'indiquer pour les personnes qui ne savent pas vraiment quoi faire, qui hésitent).
 
[...] le cursus pour accéder à l'expertise est très intéressant. En effet, on commence avec un BTS et on poursuit petit à petit jusqu'a terminer avec un bac +8. Ce que j'apprécie, c'est qu'à tout moment on peut changer d'avis (arrêter en bac +3 par exemple ou encore se diriger vers un autre master), rien n'est joué d'avance contrairement aux étudiants qui font médecine par exemple.
 
[...] Pour un grand nombre de personnes le métier de comptable rime avec les mathématiques et beaucoup d'étudiants n'aiment pas vraiment les mathématiques. Il faut leur dire qu'il y a certes des maths et des chiffres mais pas comme ils ont pu le voir au cours de leur cursus (personnellement j'ai fait un bac S et les maths c'était pas dur en BTS !!). C'est plus une logique à acquérir.
 
L'avantage d'un comptable, c'est qu'il peut travailler dans diverses structures (cabinets, entreprises, associations, administrations...) et le travail n'est pas le même d'une structure à une autre.
C'est un secteur qui recrute, où on peut évoluer.
 
On peut également accéder au secteur public et devenir fonctionnaire.
 
Enfin, pour les personnes qui envisagent de créer leur entreprise, le cursus de comptable est très intéressant. En droit des sociétés (en DCG) j'apprends plein de choses sur les sociétés. De plus toutes les sociétés doivent avoir une compta !!! 

Bopby promo 2011 :

La comptabilité n’est pas un secteur bouché, bien au contraire.

De plus lors de mon stage j’ai pu constater que les commerciaux sont soumis à un stress (politique du chiffre d’affaires) inexistant chez mon maitre de stage.

Vous pouvez parler des horaires de “bureau”, un avantage pour beaucoup.

Il y a également la peur des mathématiques, beaucoup de chiffres. Je pense qu’il est bon de préciser que le niveau demandé en mathématiques est celui de terminal ES.

J’ai fait une première année de Licence Administration Economique et Social, filière centrée sur le Droit et l’Economie, elle prépare aux concours administratifs.

En première année seule une introduction à la comptabilité et la gestion y ai faite.

Pour ceux qui voudraient s’orienter vers les métiers de la gestion, je ne conseille pas cette filière.

Pour ceux qui hésitent entre un DUT et un BTS, les débouchés sont les mêmes. En comparaison avec mes camarades de Licence, je pense que le BTS est moins lourd (rapports de stages, projet). Il faut tout de même admettre que les DUT ont un avantage lors des sélections pour un stage ou un emploi.

Geoffrey promo 2009 :

A la suite de mon diplôme j'ai décidé de continuer mes études afin de perfectionner mes connaissances en comptabilité et gestion. A cette époque, aucune poursuite d'études n'était possible dans le Loir et Cher. C'est pourquoi j'ai intégé l'Institut d'Administration des Entreprises de Tours où j'ai suivi l'enseignement en Sciences de Gestion dispensé en licence et en master 1. J'ai ensuite finalisé mon parcours par l'obtention d'un master 2 "Audit et Contrôle des Entreprises Internationales".

Au cours du BTS, nous réalisons deux stages en immersion professionnelle. Ces derniers m'ont permis d'intégrer le service comptable de Senior Automotive à Blois et de bénéficier d'un job d'été au sein de l'entreprise. Cette première expérience concluante a débouché ensuite sur un autre stage au cours de ma licence dans la même entreprise. Mon tuteur, qui connaissait mes capacités, m'a confié une mission intéressante pour mon niveau.

Puis, en master, j'ai fait le choix de m'orienter vers une formation de contrôleur de gestion. J'ai ainsi sollicité de nombreuses entreprises du département et associé ma recherche de stage de M1 à ma recherche d'une alternance en contrôle de gestion pour mon M2.

Senior Automotive n'a pas pu me proposer une offre répondant à ma double demande. Toutefois, j'ai eu une proposition d'une filiale du même groupe : Senior Aerospace Ermeto. Cette entreprise industrielle du secteur aéronautique souhaitait renforcer son service financier en recrutant une 3ème personne au poste de contrôleur de gestion. Ainsi, si le stage s'avérait concluant, un contrat en alternance me serait proposé. De plus, si cette double expérience était elle aussi réussie, un CDI était envisageable.

Aujourd'hui cela fait un peu plus d'un an que j'ai signé le CDI.

Mon témoignage met en avant toute l'importance de la recherche de stage que les étudiants doivent réaliser. Cela permet d'initier ou d'étoffer son réseau professionnel dans un contexte économique difficile et je conseille à vos étudiants d'en prendre conscience afin de profiter au mieux de cette opportunité.

Laura promo 2009 : Les moments forts qui me restent de ces deux années sont ;

  • l'encadrement des profs pendant les cours,

  • les APS,

  • Les stages.

Les points forts de ma formation actuelle (Licence Pro de management, risque fiscal à Orléans) ;

  • un stage de 16 semaines,

  • rapidité des cours étalés sur les 4 premiers mois de l'année scolaire,

  • des intervenants en fiscalité très investis.

Romain promo 2009 : En BTS j'ai appris pas mal de choses, surtout à gérer le temps imparti, et maintenant dans la vie active, il faut savoir répondre vite et bien au client.
De plus, j'ai acquis beaucoup de connaissances même si certains points ont été malheureusement purement théoriques.

Jennifer promo 2009 : J'ai apprécié ma formation. Les stages permettent de se confronter à la réalité du travail dans les entreprises et de mettre en application les différents points que l'on a vus en cours. On est jamais seul, on est soutenu par les professeurs et également les autres étudiants. Le meilleur moment est sans aucun doute le moment où j'ai eu mon diplôme. Après ma formation j'ai mis en place ma recherche d'emploi et au bout de sept mois et quelques entretiens j'ai enfin décroché mon premier emploi. Je travaille dans un cabinet comptable à Orléans et c'est vraiment génial. Je revois ce que j'ai fait en cours et je m'aperçois que même les matières que je n'aimais pas sont en fait intéressantes quand on les applique dans le monde du travail.

Au final je conseille fortement cette formation, j'en suis personnellement très satisfaite et je suis très heureuse dans mon travail !!!

Je donnerais les conseils suivants aux étudiants actuels ;

  • ne pas se démotiver au cours de l'année,

  • bien suivre les conseils des professeurs,

  • bien préparer son examen,

  • dès le début de la 2ème année, corriger les APS.

Teddy promo 2009 : Fournir un travail régulier à la maison et surtout être attentif en classe. Une bonne écoute, c'est plus de la moitié du travail déjà réalisé pour les devoirs.

Emeline promo 2007 : Le BTS, c'est beaucoup de rigueur, d'organisation, et de responsabilité. J'ai peut être fait 2 fois ma 2ème année mais j'ai eu mon examen avec beaucoup de persévérance et de volonté. Certes il y a beaucoup de travail mais les profs nous considèrent comme des adultes à travers nos stages et du travail fourni en cours.

Emmanuelle : "Le BTS apporte des connaissances et une autonomie qui sont utiles sur le marché du travail. Les stages permettent de découvrir plusieurs comptabilités dans des entreprises différentes. L'anglais est très soutenu et utile pour la poursuite d'études et dans le milieu professionnel".

Océane : "Le BTS m'a permis d'acquérir de très bonnes bases en comptabilité pour poursuivre en DECF".

Laëtitia : "Il y avait une bonne ambiance et les professeurs demandaient de la rigueur mais c'est ce qui a permis que je décroche mon examen. Ces deux années m'ont permis d'apprendre à m'organiser dans mon travail, ce qui est maintenant un atout colossal dans la formation au DECF. Les huit semaines de stage sont très intéressantes, elles m'ont permis de voir comment était la comptabilité dans le milieu professionnel. Ainsi j'ai pu constater que c'était le métier que je voulais vraiment faire".